L’apport du Club de l’Amélioration de l’Habitat pour le secteur du bâtiment

By | 17 octobre 2014

De nombreuses habitations ne répondent plus aux critères des réglementations actuelles, notamment en termes de consommations d’énergies. Ces logements doivent être réhabilités pour être aux normes. Le Club de l’Amélioration de l’Habitat met des solutions modernes à la disposition des professionnels du bâtiment.

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat en quelques mots

Le CAH (Club de l’Amélioration de l’Habitat), qui a son siège à Chaville, regroupe des professionnels du secteur privé et du secteur public. Cette association à but non lucratif a mis au point une plateforme qui traite tous les domaines de la rénovation du secteur du bâtiment souligne STEICO, fabricant d’isolants écologiques.. Cette plate-forme renseigne les professionnels du BTP sur les nouvelles règles en vigueur et les techniques modernes de réhabilitation qui sont à la fois pratiques et économiques. Les informations données par le Club de l’Amélioration de l’Habitat sont basées sur des études minutieuses et des observations de ses partenaires travaillant dans le bâtiment.

Les principaux problèmes dénoncés par le CAH

Les normes de construction sont en continuelle progression et les professionnels ne sont pas toujours au fait des nouvelles législations. Le domaine le plus touché par ce phénomène est la rénovation thermique qui a bénéficié dernièrement d’un taux de TVA de 5,5%. En effet, le gouvernement et les différentes autorités environnementales veulent réduire les consommations énergétiques des ménages et la propagation de gaz nocifs. Pourtant, le constat du Club de l’Amélioration de l’Habitat est que plus de 2 millions de bâtiments en copropriété sont équipés de chauffages collectifs. Or, ce système désuet qui date d’avant 1970, ne fait qu’accentuer les dépenses énergétiques et donc les factures.

Le CAH et les solutions durables

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat a récemment mis en place un outil fourni pour les professionnels du bâtiment, le « e-learning ». Cette plate-forme est dédiée à la rénovation énergétique et constitue un moyen percutant pour conscientiser le public des problèmes liés à la consommation massive de ressources non renouvelables. L’e-learning offre parallèlement aux professionnels un moyen de s’informer des nouvelles règlementations propres à leurs corps de métiers. Par ailleurs, l’e-learning du Club de l’Amélioration de l’Habitat permet de pallier au manque de compétences et de connaissance des entreprises du bâtiment en matière d’énergies renouvelables. Cet outil pratique leur donne la possibilité de s’initier aux thèmes des bioénergies.

Source : www.domus-materiaux.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge